Séjour aux Baléares

Publié le par Bruno & Nicole

Mardi - Au port d'Andrax (Sud de l'île)

Mardi - Au port d'Andrax (Sud de l'île)

Trois cyclos ponots (Serge ENGELVIN, Nicole et Bruno OUILLON) ont souhaité sortir des sentiers battus au printemps et participer à la MALLORCA 312, l’un des plus beaux événements cyclistes d’Europe associant cyclosport et cyclotourisme via les stages Stephen ROCHE , qui vous invite donc à découvrir les routes magnifiques de l’Ile de Majorque sur laquelle il organise des sorties guidées depuis plus de vingt ans.

Lorsqu’on débarque pour la 1ère fois à Majorque, on est impressionné par le nombre de magasins de location de vélos et la quantité de cyclistes de tout « niveau », sillonnant les routes. On constate très vite que les hôtels sont aussi configurés pour accueillir au mieux ces milliers de touristes sportifs : garages sécurisés pour ranger les vélos, mise à disposition d’outils, espace de nettoyage, repas et buffets copieux et adaptés au régime des sportifs. Et chaque matin, on supposerait qu’une cyclosportive est organisée non loin, vu les centaines de cyclistes qui gravitent autour des hôtels et des villes.

En préambule à cette épreuve, durant 4 jours à Palmanova et à Alcudia du 26 au 29 Avril 2016, nous avons pu apprécié, grâce à l’équipe de Stephen ROCHE, « drivée »par Denis ROUX(ex-professionnel, 6 participations au Tour de France et directeur sportif adjoint de Laurent FIGNON) , les curiosités locales : le Cap de Formentor, par une route tortueuse de 6 kms qui mène au belvédère del Mal, offrant une vue panoramique vertigineuse sur les falaises, ou les fameuses pâtisseries à Sant Maria entre autres, la disponibilité de Stephen ROCHE pour les dédicaces ou les séances photo, voire ses conseils avisés au cours d’une sortie. L’ex vainqueur du Giro, Tour de France et champion du monde 87, a encore la classe. J’ai pu le constater à mes dépens !

Pour sa 7 ème édition - le 30 Avril 2016, la Mallorca 312 a accueilli près de 4400 participants. Elle connaît une progression impressionnante, de 200 en 2010 à plus de 4400 en 2016.Une évolution largement méritée, car cette épreuve est exceptionnelle tant par les parcours proposés que par la qualité de l’organisation.

Cette année, compte tenu de l’interdiction de traverser PALMA, trois parcours étaient proposés : 167 km (2534 m de D+),commun pendant 90km avec le 232 Km (3814 m de D+) et le 312 Km(4548 m de D+).De toute manière, pour beaucoup de cyclistes, le défi est simple : terminer les 312 kms dans le délai maximum autorisé de 14 heures. Si tout le monde part à la même heure et que l’objectif est de faire le meilleur temps possible, seul le temps du classement scratch est communiqué et il n’y a pas de classement par catégorie d’âge.

On espérait que l’ambiance soit au diapason et elle le fût, malgré la pluie qui nous a accompagné une partie de la matinée et notre détermination à finir est restée intacte tout au long de cette journée. Dès le matin, au départ d’ALCUDIA au nord de l’Ile , plusieurs personnalités du milieu cycliste étaient présentes , comme les anciens coureurs Pedro DELGADO, Sean KELLY ou encore Stephen ROCHE.

Cette cyclo est un beau défi à relever, car à Majorque, si les ascensions sont rarement très raides, les routes n’offrent que peu de répit. La fin de parcours était heureusement moins difficile, mais les heures de selle s’accumulant et avec un dénivelé cumulé de plus de 4600 mètres dans les jambes, c’était largement suffisant pour beaucoup de participants.

Franchir la haie d’honneur faite par les spectateurs sur le dernier ravitaillement du 312 Kms, reste à ce jour l’un de mes meilleurs souvenir de vélo. Et que dire pour « les Finisheurs » qui tombent dans les bras les des autres, sitôt la ligne d’arrivée franchie : Grandiose.

Pour les « friands » des chronos : Bruno OUILLON termine l’épreuve en 11h58 sur la Mallorca 312 et Serge ENGELVIN en 6H46 sur le 167 Km. Le temps du vainqueur sur le grand parcours : 9 h28. Les puristes apprécieront !

Sans vouloir tomber dans le cliché du « c’est toujours mieux ailleurs , on peut affirmer que l’on trouve rarement pareille ambiance avec une organisation très pointue (routes entièrement privatisées) et des prestations haut de gamme, le tout dans un cadre magnifique.

Alors Rendez- vous en 2017 ?

 

Mercredi - Départ devant l'Hôtel à Palmanova avec Stephen Roche

Mercredi - Départ devant l'Hôtel à Palmanova avec Stephen Roche

Jeudi - Serge dans l'ascension du Col de Torres

Jeudi - Serge dans l'ascension du Col de Torres

Jeudi - Bruno à la cime du Col de Torres avec Stephen Roche

Jeudi - Bruno à la cime du Col de Torres avec Stephen Roche

Pause Déjeuner à Santa Maria

Pause Déjeuner à Santa Maria

Jeudi en direction d'Alcudia (Nord de de l'île)Jeudi en direction d'Alcudia (Nord de de l'île)Jeudi en direction d'Alcudia (Nord de de l'île)

Jeudi en direction d'Alcudia (Nord de de l'île)

Vendredi - Départ direction Cap Formentor

Vendredi - Départ direction Cap Formentor

La montée du Cap Formentor

La montée du Cap Formentor

Pause déjeuner au port de Pollença

Pause déjeuner au port de Pollença

Samedi - Départ de Bruno sur la Mallorca 312

Samedi - Départ de Bruno sur la Mallorca 312

Arrivée sous l'arche "312"Arrivée sous l'arche "312"

Arrivée sous l'arche "312"

Publié dans Récits, Cyclosportive

Commenter cet article

Jenifer DUPONT 20/06/2016 11:32

Quel périple ! Merci pour ce récit très intéressant ! Pour notre dernier voyage en Espagne, nous avions choisi de louer un bateau et naviguer en mer (un choix moins sportif que le votre!). Mais lorsque l’on veut planifier son itinéraire et les lieux à ne pas manquer à l’avance, il est parfois très difficile de trouver les informations que l’on souhaite ! Lors de cette dernière croisière aux Baléares (4 personnes – 2 couples), nous avons débuté notre périple à Majorque pour nous rendre jusqu’à la célèbre ville d’Ibiza ! La location du bateau avait été effectuée auprès de l’entreprise GlobeSailor, dont nous sommes plutôt satisfaits ! Au plaisir de lire de nouveaux articles aussi enrichissants…